L’EMPANNAGE :

 

Rappel de la définition : Empanner c’est changer d’amure en passant le lit du vent par l’arrière du bateau (pour mémoire si on change d’amure en passant le lit du vent par l’avant du bateau nous faisons un virement).

 

Exemple : Passer de grand largue tribord amure (on reçoit le vent de droite) à grand largue bâbord

amure (on reçoit le vent de gauche) ce qui représente un écart angulaire de 30 degrés.

 

30 Degrés ce n’est pas beaucoup et cela peut aller très vite. Autre rappel, l’empannage est à mon sens une, peut être même «  la » manœuvre la plus dangereuse sur un bateau, si tant est qu’il ne soit pas maîtrisé. En témoignage cette photo qui montre la bôme de ce bateau littéralement cisaillée par le choc contre le hauban. Dans ce cas le hauban à tenu le coup, s’il avait cassé sous le choc c’était le mât qui descendait.

Les vidéos que je vous propose, ont été réalisées sur un bateau de régate, par des personnes en stage de perfectionnement à la régate, avec un vent médium. L’empannage est une manœuvre de coordination parfaite entre le barreur et l’embraqueur de Grand Voile, mais aussi dans une moindre mesure, les équipiers de voile d’avant.

La rapidité d’exécution est primordiale mais chacun des 2 doit être capable d’attendre l’autre les quelques secondes qui feront que la fluidité sera au rendez vous.

 

Dès que le barreur annonce j’abats, l’équipier commence à embraquer aussi rapidement qu’il le peut.

Le but du jeu est le suivant : surveiller la voile d’avant avec attention, quand elle est déventée c’est que nous sommes pile vent arrière soit 180 ° du vent, c’est le moment où la grand voile doit être bordée dans l’axe du bateau. Le barreur n’a plus qu’à finaliser l’empannage par un petit coup de barre. L’équipier choque l’écoute en grand (gare au pied pris dans les nouilles du cordage).

Merci à Karine qui nous fait là une embraque d’anthologie !!!! et vous avez vu, pas besoin de « gros bras » juste de l’engagement.

 

Un empannage maîtrisé est garant de SÉCURITÉ. C’est aussi une énorme satisfaction pour les acteurs surtout si le vent fort.

 La seconde vidéo avec l’équipier muni d’un casque de moto, est une « déconnade » Méritoire quand même car ce jour là, au large de Marseille, il y avait peu de vent et un soleil de plomb. Un peu d’humour pour dédramatiser une situation à risques…. Je ne connais rien de tel. Merci Yan pour cet acte courageux.

 

Un empannage maîtrisé est garant de SÉCURITÉ. C’est aussi une énorme satisfaction pour les acteurs surtout si le vent fort.

 La seconde vidéo avec l’équipier muni d’un casque de moto, est une « déconnade » Méritoire quand même car ce jour là, au large de Marseille, il y avait peu de vent et un soleil de plomb. Un peu d’humour pour dédramatiser une situation à risques…. Je ne connais rien de tel. Merci Yan pour cet acte courageux.

 

Rendez vous plus près de chez nous, dans la baie d’Aigues Mortes à la Grande Motte, pour quelques belles manœuvres, sans casque et beaucoup plus zen sur « Julia » Le bateau de Voiles d’Oc® est conçu différemment mais la synchronisation et la dextérité sont toujours biens présents.